e-XP-rience temporelle

Publié le par Yentl

Hier soir, alors que j’étais sur le point de sombrer dans les bras de...
Morphée (heureusement qu’il est là lui…) j’ai vécu une sorte
d’e-XP-érience temporelle… Da
ns cet état si agréable de semi   conscience où la pensée dérive au fil de nos délires, j’ai rêvé de ce
petit carré de vie où je m’épanche au long des jours - mon blog quoi ! -
subitement, à ses couleurs, se sont superposées des images surgies
d’un passé lointain.

 

Moi qui croyais, dans ma p’tite tête, avoir choisi au hasard les couleurs de mon blog,
j’me suis pris une grande claque en réalisant qu’en fait, tous nos choix devaient être
guidés par notre passé ! (ouf, hard en dormant ça…)

 

e-XP-plication :

Je me suis revue dans une salle de classe accueillante et lumineuse installée devant
un autre écran d’ordinateur.

 

Là, je passe dans une autre dimension que les moins de vingt ans ne peuvent
pas connaître, un peu comme quand les Twixs s’appelaient Raider et que
Yannick Noah jouait au tennis (mais si c’est vrai !)

 

C’est ordinateur s’appelait un XP.
Non, non, pas Windows XP, XP tout court !
Après avoir attendu ¼ d’heure qu’il s’initialise, son écran noir nous faisait un clin d’œil de son curseur vert clignotant (y en avait en blanc et en orange aussi, mais c’est le vert qui a dû me marquer) 
En ce temps là, on travaillait uniquement sous dos (MS Dos quand même, Macro’Softy existait déjà) Les disques durs étaient tout riquiquis et les disquettes faisaient office de clé USB. Le meilleur traitement de texte s’appelait Word Perfect et les touches de fonctions y étaient incontournables. Surtout y fallait vraiment tout apprendre et tout retenir, dur, dur, pas d'icône ou autre bouton et rares étaient les souris.

Mais on se plaignaient pas, d
’abord !
C’était bien mieux que les machines à écrire, même électriques,
qui nous cassaient les oreilles et nous meurtrissaient les doigts.
Mes petites menottes (si, si, elles sont vraiment petites) disaient merci à cet ordi !

 

C’est à ce moment que je me suis demandée à quand ça pouvait bien remonter.
C’était quand ça ??? 
Et alors ça..., ça m’a réveillée !!!








Bye

Publié dans Perso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Les gendarmes poursuivent les recherches, ils ont engagé de gros moyens pour retrouver cette jeune femme aide soignante.
A ce jour elle est toujours recherchée, la presse indique qu'il n'y a eu aucun mouvement d'argent sur son compte bancaire.
Aucun signe de vie ?...
Répondre
J
Voilà un article qui m'oblige à me projeter (doucement quand même la projection) à un retour dans le passé !...1985, la bataille a commencé avec un MO5, ensuite le MO6 le 286 le 386 le 486 etc etc etc... Bon sang comme le temps passe vite...
Mais je vais te dire : " Non, rien de rien, non , je ne regrette rien, ni le bien qu'ils m'ont fait, ni le mal tout ça m'est bien égal...car mes joies aujourd'hui ça commence...etc etc...
J'adore cette petite ambiance nostalgique....
Répondre
Y

Hé, oui, ça nous ramène loin en arrière tout ça.
Au temps où j'étais même plus la môme... hihihi
Bye - Yentl
PS : As tu des nouvelles de la demoiselle disparue ???