Y a des jours comme ça

Publié le par Yentl

Y a des jours comme ça… je n’arrive pas à me lever, il fait gris et, comme personne ne
me pousse hors du lit, j’y reste…

Tout de même, j’allume la radio pour éviter - si possible - de ne pas me rendormir, enfin, étincelle, passe une chanson qui à la grâce de me mettre de bonne humeur.

 

Ce matin, c’était Got my mind set on You de George Harrisson.

Et c’est là que je me retrouve à danser seule dans la salle de bain, à me dépêcher pour
ne plus être à la bourre et vite rejoindre mes collègues au boulot.


Après quelques heures de travail, je vais retrouver ma clope dans la cours extérieure
(gros défaut, oui, je sais - pas la cours, la clope) et c’est là qu’il commence à pleuvoir !
Du coup, pschiiit, l’étincelle du matin s’éteint. Le gris recommence à m’envahir et je retourne au bureau avec des pieds de plomb, pire qu’un scaphandrier à qui on aurait confisqué l’océan.

 

Quel sandwich me fera prendre le moins de poids aujourd’hui ?

Rien qu’à la question, j’ai plus faim ! … Il pleut toujours …

Mon boss m’appelle, il n’est pas à prendre avec des pincettes (une fois n’est pas coutume) après quelques éclats de voix qui ne m’étaient pas destinés - bien sûr, il n’y a que lui
et moi dans son bureau ! – il m’annonce avec la plus mauvaise humeur possible que
si la conjoncture actuelle continue, il serait peut être envisagé d’entrevoir la possibilité
d’allègements éventuels au niveau du personnel administratif… Manquait plus qu’ça !

 

Quand je redescends dans mon antre, il est midi et mes collègues parlent tous de vacances, de réservation d’hôtels et de billets d’avion … Moi qui, depuis plusieurs piges, ne pars plus en vacances – pas par manque d’envie mais par choix actuels – je me demande si, tout compte fait, je ne devrais pas partir loin, très loin cette année.

Wait and see, demain est un autre jour, et… après nous, les mouches …

 

Comme disait Renaud, quand tu t’retrouves à poil sans tes bottes, faut avoir d’l’imagination pour trouver une chute rigolote…


Bye
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincenzo 28/10/2009 07:52


Salut,

le monde est magnifique,
cela peut être prêt en Europe ( Londres, Amsterdam, Paris, les vosges ou pourquoi pas la magnifique ville de Toulouse )
ou loin Baléares, USA, Australie, Chine, Japon, Equateur...

tant que l'on est jeune il faut en profiter.

Bon courage, les années passent et les chefs changent...

Vincenzo,


Yentl 29/10/2009 12:24


Entre temps, j'ai fait une petite escapade en pays de loire, venant de ma belgique lointaine, ça m'a fait un bien fou...
Merci - Yentl